6 questions avec: Lauren McPhillips

J’ai rencontré Lauren un samedi après-midi dans mon quartier, lorsque j’étais à boire du thé avec mon amie Shannae. Lauren, qui se trouvait au même endroit que nous, est venue saluer Shannae et s’est ensuite présentée. Elle m’a tout de suite plu et j’ai eu envie d’apprendre à la connaître davantage. Comme par hasard, Lauren s’est inscrite à ma gym : Forme Fitness, et nous nous sommes rapprochées. Ma première impression d’elle fut juste ; Lauren est une entrepreneur très créative qui possède beaucoup de talent. C’est une fille fantastique qui nourrit son public à travers son authenticité, ses images éblouissantes et ses beaux mots.

J’ai adoré apprendre à mieux connaître cette perle rare de 33 ans, grande fanatique de Beyoncé et de dégustation de vins ! J’ai hâte de voir ce que l’avenir lui réserve.

Fait intéressant : C’est Lauren qui a capturé la plupart des superbes photos qui se trouvent sur ce blogue…je vous le dit, elle est multi talentueuse !

Que fais-tu dans la vie, et quels sont les projets sur lesquels tu travailles ?

Je tiens un blogue qui s’appelle This Renegade Love. C’est une plateforme où je partage du contenu original visant à inspirer mes lecteurs à vivre des vies authentiques et satisfaisantes. Mes articles de blogue visent majoritairement les blogueurs, les pigistes créatifs, et les petites à moyennes entreprises. Cependant, mes photos sur mon compte Instagram se concentrent plus sur le mode de vie – et tout ça avec un aperçu de ma réalité. En ce moment, je ne fais que créer du contenu pour mon blogue, mais j’ai des projets qui ont pour objectif d’informer et d’éduquer les blogueurs et les PME en terme de leur image de marque d’une manière authentique.

Pourrais-tu nous parler davantage de ton blogue : This Renegade Love ?

J’ai commencé mon blogue il y a deux ans et demi et je ne regrette rien. Auparavant, je travaillais en Angleterre dans le domaine des relations publiques, ce qui ne m’intéressait pas. J’étais intéressée par les différentes histoires de personnes ordinaires qui ont fait de leur vie une chose extraordinaire – des entrepreneurs, des auto-démarreurs et autodidactes que j’appelle des “renégats” (renegades). À ce moment, il n’y avait pas énormément de blogues qui racontaient ces histoires, alors je voulais créer un environnement, avec de vraies histoires racontées par de vraies personnes, afin d’inspirer mes lecteurs. Mon blogue a évolué et est devenu une plateforme où je partage aussi ma vie, mes expériences et ce que j’apprends, ce qui m’a permis d’établir un lien avec mon auditoire.

Qu’est-ce qui t’as donné envie de rejoindre cette industrie ? Et pourquoi ?

J’ai toujours apprécié l’art de la narration, qu’elle soit faite par le biais de mots ou d’images, et j’avais l’impression qu’elle ne se faisait plus très souvent. J’ai débuté ma carrière en tant qu’éditeur d’un magazine, puis j’ai travaillé dans les relations publiques. J’ai commencé à m’ennuyer de l’écriture et de la manière dont elle établit un lien avec le lecteur. J’ai aussi commencé à m’intéresser à la photographie, ce qui joue aujourd’hui un grand rôle dans ma marque. En vérité, je n’avais qu’une seule envie, c’était de m’éloigner des contenus attrape-nigauds et de mettre sur pied une plateforme d’écriture de qualité qui fait réfléchir le lecteur.

Le monde des médias sociaux est très manipulé, où les gens affichent une réalité modifiée de leurs vies. Comment arrives-tu à rester authentique et vraie sur tes plateformes ?

On me pose souvent cette question. En fait, c’est juste comme ça que je suis. Essayer de garder une certaine image ou faire semblant d’être quelqu’un qu’on n’est pas, c’est ÉPUISANT et les gens parviennent à le voir. À mon avis, le meilleur compliment qu’on puisse me donner c’est que l’on me dise que je suis la même en ligne et en personne. Je parle avec mes lecteurs de la même façon que je parle à mes amis. Je les respecte trop pour leur mentir en pleine figure. Je crois toujours qu’il est plus facile que mon public puisse s’identifier à moi et que je sois plutôt accessible au lieu d’être trop ambitieuse.

Selon toi, est-ce que la digitisation t’as permis de te connecter/déconnecter ? Et crois-tu que la technologie a changé le monde pour le meilleur ou pour le pire ?

Je dois dire que ça m’a pris un peu de temps à m’adapter au fait qu’il faut être très présent en ligne dans cette industrie. D’ailleurs, il faut parfois me rappeler de laisser mon téléphone tranquille ! Je crois que la technologie est incroyable et a complètement changé nos moyens de communication, la manière dont on établit des liens, et comment on en apprend davantage sur le monde. Quelqu’un qui, par exemple, vit dans un petit village en Alaska a à présent accès à de l’information, des entretiens et des communautés auxquels il n’aurait jamais accès auparavant. Nous sommes plus alertes et plus éduqués. Cependant, avec ça on perd beaucoup de vraie communication, de relations face-à-face et de notre conscience sociale. Je construis tous mes profiles renégats en personne, car j’aime avoir cette connexion avec la personne à qui je parle afin de créer une vraie relation.

Quels sont tes trois applications préférées dont tu ne peux te passer ? Et  pourquoi ?

Instagram : je le hais, mais je l’adore en même temps

CastBox : je commence tous mes matins avec un podcast. Il faut apprendre chaque jour !

Snapseed : le meilleur éditeur de photos pour mobile (gratuit et créé par Google !)

Allez suivre Lauren sur le ‘gram et sur Twitter pour une dose quotidienne de bonté !

Bisous,

Winy

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

2 Commentaires

    • winybernard
      Auteur
      novembre 30, 2017 / 1:35 am

      C’est moi qui te remercie !! Bisous